Blog single

Randonner avec son chien en sécurité

Quel spectacle réjouissant : un propriétaire de chien se promenant dans un parc avec un chien bien élevé trottant calmement au bout d’une laisse. Malheureusement, il arrive que le spectacle soit plus chaotique qu’apaisant, le chien tirant sur la laisse alors que le maître trébuche et lutte pour reprendre le contrôle. Tout le monde préfère la première scène, mais si vous n’êtes pas correctement préparé, nous allons vous donner des conseils pour que la randonnée avec votre chien soit faites en sécurité.

Quels sont les conseils pour randonner avec son chien ?

1. Faites un bilan de santé avant de faire du sport

Demandez à votre vétérinaire d’autoriser votre chien à pratiquer toute nouvelle activité physique. C’est particulièrement important pour les chiens âgés qui peuvent avoir des problèmes d’articulation, comme l’arthrite, mais c’est également important pour les chiots en pleine croissance qui ont des articulations immatures. Un exercice physique intense peut être douloureux pour les très jeunes comme pour les très vieux. Demandez à votre vétérinaire d’établir un régime d’exercice approprié pour votre chien. Votre chien âgé peut avoir besoin d’anti-inflammatoires ou de médicaments contre la douleur pour rester à l’aise pendant et après l’exercice. D’un autre côté, la marche aidera votre chien âgé à se débarrasser du poids supplémentaire qu’il porte et soulagera ainsi ses articulations. Avant de faire des promenades, vous pouvez consulter votre médecin pour un bilan de santé.

2. Discutez avec votre chien

La marche est une aventure ! Votre chien appréciera les nouvelles vues, les nouvelles odeurs et les nouveaux sons qu’il rencontrera en se promenant. Certains chiens sont très excités lorsqu’ils sont exposés à quelque chose d’intéressant et de nouveau. Ils oublient leurs bonnes manières et se précipitent vers le chien, la personne, l’oiseau ou l’écureuil intéressant… vous voyez le genre. Bien que vous deviez contrôler votre chien à l’aide d’une laisse, il est bon d’avoir un mécanisme de contrôle supplémentaire sous forme d’ordres vocaux. Votre chien doit vous écouter lorsque vous parlez ! Il doit s’asseoir, rester ou venir quand vous l’appelez. Avant de partir en randonnée, passez un peu de temps à réviser (ou à enseigner) les techniques d’obéissance de base.

3. Utilisez un équipement d’exercice approprié

Utiliser un équipement d’exercice approprié est l’un des conseils pour randonner avec son chien primordiale. Pour avoir un contrôle tangible sur votre chien, il est important d’avoir une laisse solide de 4 à 6 pieds de long attachée à un collier ou un harnais bien adapté. Enroulez la laisse autour de votre paume afin qu’elle ne glisse pas de votre main. Les laisses rétractables sont conçues pour donner aux chiens un peu plus de liberté et d’intimité lorsqu’ils font leurs besoins, mais elles ne sont PAS le meilleur moyen de les retenir pour faire de l’exercice. Certains propriétaires permettent à leurs chiens de se promener sans laisse. Pour cela, il faut marcher dans un environnement contrôlé avec un chien bien éduqué. Une laisse courte est toujours une valeur sûre et facilite une retraite rapide au cas où vous seriez approché par une autre animal.

4. Portez une tenue d’exercice appropriée

Vous aurez besoin de chaussures de marche solides pour protéger vos pieds, mais les pieds de votre chien ont également besoin de protection. Évitez le béton, l’asphalte ou les plages de sable extrêmement chauds qui peuvent brûler les coussinets des pieds sensibles. Une bonne règle à suivre est la suivante : si la surface de marche est trop chaude pour que vous puissiez y poser votre main ou votre pied nu pendant 10 secondes, alors elle est trop chaude pour que votre chien y marche « à pattes nues ». Il existe des chaussons pour les chiens qui marchent sur des surfaces très chaudes ou très froides. Ces chaussons protègent également votre chien des irritations chimiques qui peuvent survenir lorsque vous marchez sur des trottoirs enneigés ou glacés traités avec du sel ou d’autres produits de déglaçage.

5. Vérifiez ses pattes

Après une promenade, il est bon d’examiner les pattes de votre chien. Vérifiez qu’il n’y a pas de coupures, d’ecchymoses ou de corps étrangers comme des coques ou des échardes. Si vous avez marché sur la plage ou dans la neige, essuyez les pattes de votre chien avec une serviette chaude et humide. Nettoyez bien entre les orteils et autour des coussinets plantaires. Pendant que vous y êtes, jetez un œil aux auto-stoppeurs indésirables (puces et tiques) que vous avez pu attraper pendant votre promenade. Recherchez les tiques entre les orteils et autour des oreilles. Recherchez les puces au-dessus de la queue et sous le ventre. Si vous vivez dans une zone infestée de puces ou de tiques, demandez à votre vétérinaire quelle est la meilleure prévention pour votre chien.

6. Surveillez votre chemin

Si vous marchez dans le quartier, soyez attentif à la circulation. Soyez respectueux des voitures, des cyclistes et des autres piétons. Les commandes vocales sont très utiles pour calmer votre chien lorsqu’il est approché par l’une de ces personnes. Si votre chien est trop excité, faites-le s’asseoir jusqu’à ce que la personne qui s’approche passe. Si vous marchez sur un sentier naturel, faites attention aux terrains accidentés qui peuvent être durs pour les articulations de votre chien. Méfiez-vous des montées si votre chien est âgé ou a des problèmes d’articulation.

Nous vous avons dans cet article donné des conseils pour randonner avec son chien de la meilleure des manières possible. Cette activité doit rester un moment de plaisir et de partage avec votre animal.

Et pour une balade optimale, choisissez les chaussures les plus adaptées à votre activité.

0 Comments

Leave a Comment

Your email address will not be published.