Blog single

Comment choisir ses chaussures de randonnée ?

Vous êtes à la recherche de votre première paire de chaussures de randonnée ? Les semelles de votre ancienne paire sont usées ? Voici nos conseils pour vous aider à choisir la bonne paire pour vous. Les chaussures de randonnée ne sont pas nécessairement synonymes de pieds douloureux ou d’ampoules sur les talons. Avoir la bonne paire de chaussures vous permettra de lever la tête et de profiter de l’environnement !

Quel est mon niveau de randonnée ?

Prenez le temps de réfléchir à la question de votre niveau de randonnée

Répondez à ces questions de manière claire et honnête afin d’identifier votre niveau :

À quelle fréquence est-ce que je fais de la randonnée ?
Quelle est mon expérience de la randonnée ?
Sur quels types de terrains est-ce que je fais de la randonnée ?
Votre niveau de randonnée vous aidera à choisir les chaussures qui vous conviennent le mieux, soit des chaussures offrant un bon soutien de la cheville, soit des chaussures plus légères (avec moins de renforts et une coupe plus basse pour un mouvement plus libre de la cheville).

Quel type de randonnée allez-vous faire ?

C’est la première question que vous devez vous poser pour choisir vos chaussures de randonnée. Par « type de randonnée », nous entendons :

  • Sur quel type de terrain allez-vous randonner ?
  • Quel sera le poids de votre sac à dos ?
  • Combien de temps allez-vous marcher et quel rythme allez-vous adopter ?

Le poids de votre sac à dos

Le poids de votre sac à dos influencera également le choix de vos chaussures de randonnée . Les chaussures que vous choisirez dépendront de l’éloignement de la randonnée et de la durée de votre randonnée. Nous vous recommandons d’ essayer de rendre votre sac à dos le plus léger possible, prenez juste l’essentiel .

Un sac à dos léger est moins fatiguant à porter, il y a moins de risques de se blesser et il est plus facile à porter pendant de longues périodes. Vous pouvez donc choisir des chaussures de randonnée légères et souples, si le terrain le permet.

Si vous devez transporter une tente, un réchaud et de la nourriture, vous devriez chercher des chaussures plus solides pour vous donner une stabilité supplémentaire . Les chaussures à coupe haute vous apporteront un soutien supplémentaire si vos chevilles sont faibles ou si le terrain est technique.

Terrain de randonnée


Il existe généralement 3 types de terrains de randonnée :

  • Les sentiers faciles : on les trouve au fond des vallées, dans les prairies ou autres grands espaces ouverts. Les surfaces des pistes sont stables et régulières, avec quelques légères collines.
  • Les sentiers irréguliers : ce terrain technique se trouve en montagne ou dans des paysages vallonnés. Vous devrez faire attention aux rochers, aux racines et à la boue. Les marches, les sentiers en pente et les terrains raides soutenus mettront vos jambes et vos chevilles à rude épreuve.
    Hors sentier : ce terrain est irrégulier, souvent instable avec des roches meubles et les sentiers ne sont généralement pas marqués. Ce type de terrain exige de la concentration pour se déplacer efficacement. Vous devrez peut-être franchir des obstacles, traverser des rivières et utiliser vos mains pour les courts-circuits. C’est un véritable territoire d’aventure !

Sur les sentiers faciles, des chaussures souples encouragent le mouvement naturel de votre pied. Des chaussures légères seront également agréables à porter et réduiront la fatigue. L’amorti améliore le confort des chaussures mais est moins important que sur les chaussures de trail running.

Plus le terrain est technique, plus la semelle extérieure de votre chaussure doit être rigide pour vous donner plus de stabilité. Une chaussure à coupe plus haute protège et soutient vos chevilles. Les renforts (bout en caoutchouc, protection du talon, protection latérale et du cou-de-pied, etc.) et les semelles extérieures plus épaisses augmentent la durabilité de vos chaussures de randonnée, mais les rendent plus lourdes.

La résistance à l’eau de vos chaussures dépendra des conditions météorologiques. Une membrane imperméable, comme Gore Tex, protège vos pieds de l’humidité mais rend les chaussures moins respirantes.

Par temps sec et à des températures élevées, les chaussures Gore Tex peuvent devenir trop chaudes et faire transpirer vos pieds. Vous n’êtes pas obligé de choisir d’avoir une membrane imperméable sur vos chaussures. Les chaussures en cuir sont une bonne alternative, elles sont beaucoup plus lourdes mais offrent une bonne protection et sont respirantes.

Dans quel état je me sens ?


C’est une autre question que vous devez vous poser afin d’évaluer votre niveau de capacité et vous éviter de faire des erreurs dans le type de chaussures que vous achetez. Évaluez votre forme physique de manière objective.

Par exemple, vous ne faites de la randonnée que depuis quelques mois et vous n’avez pas encore beaucoup d’expérience, mais vous progressez rapidement en faisant des randonnées régulièrement. Les randonnées que vous faites sont de plus en plus ambitieuses et techniques. Vous ne vous êtes jamais blessé à la cheville en randonnée et vous êtes en bonne forme physique car vous aimez pratiquer d’autres sports d’endurance.
Dans ce cas, optez pour une chaussure légère et basse qui vous permettra de libérer le mouvement du pied.

Un autre exemple est celui d’un randonneur expérimenté qui pratique la randonnée depuis plusieurs années sur des sentiers de montagne, mais une entorse à la cheville vous a obligé à faire une pause pendant quelques mois. Aviez-vous l’habitude de faire de la randonnée avec des chaussures basses ? Si c’est le cas, vos chaussures n’offrent pas le soutien nécessaire à la cheville.
Optez pour des chaussures stables et hautes qui soutiendront vos chevilles. Vous pourrez ressortir vos anciennes chaussures lorsque vous serez à nouveau en pleine forme.

La durée et le rythme de votre randonnée

La longueur et le rythme de votre randonnée, ainsi que son éloignement, influenceront le poids de votre sac à dos . Si vous avez sauté le paragraphe précédent, vous devriez revenir en arrière et le lire !

La notion de durée d’une randonnée est subjective . Une randonnée d’une heure sur une piste facile ne vous fatiguera pas autant qu’une heure sur des rochers instables. Votre niveau de forme physique et les distances que vous avez l’habitude de parcourir signifient que vous pouvez interpréter le mot « long » différemment des autres randonneurs. 

Demandez-vous simplement si votre objectif vous semble « court » ou « long », afin d’ opter soit pour des chaussures légères avec plus de flexibilité, soit pour des chaussures qui offrent stabilité et maintien.

Enfin, si vous utilisez beaucoup vos chaussures de randonnée , recherchez des chaussures renforcées avec des semelles épaisses pour qu’elles durent plus longtemps.

Quel est mon niveau de randonnée ?

Prenez le temps de réfléchir à la question de votre niveau de randonnée.

Répondez à ces questions de manière claire et honnête afin d’identifier votre niveau :

  • À quelle fréquence je fais de la randonnée ?
  • Quelle expérience de randonnée ai-je ?
  • Sur quels types de terrain je marche ?

Votre niveau de randonnée vous aidera à choisir les chaussures qui vous conviendront le mieux , soit des chaussures avec un bon maintien de la cheville, soit des chaussures plus légères (avec moins de renforts et une coupe plus basse pour un mouvement plus libre de la cheville).

En réfléchissant à chacune de ces questions vous pourrez enfin définir votre paire idéal !

0 Comments

Leave a Comment

Your email address will not be published.