Blog single

Rester hydraté pendant les randonnées d'hiver

Rester hydraté pendant les randonnées d’hiver

En ce moment et nous ne vous l’apprendrons pas, c’est l’hiver, d’où cette bonne question qui nous revient assez fréquemment : comment rester hydraté pendant les randonnées d’hiver ?

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous n’avez pas soif pendant les randonnées d’hiver alors que votre pipi devient jaune et qu’il est clair que vous devez boire davantage ? C’est la faute de votre cerveau. Il n’est pas programmé pour reconnaître la quantité accrue de vapeur d’eau que vous expulsez dans votre respiration lorsque l’air est froid et sec, ou la transpiration supplémentaire que vous produisez lorsque vous portez des vêtements isolés. C’est pourquoi il est important de boire beaucoup de liquide pendant les randonnées d’hiver, même si votre cerveau vous dit que vous n’avez pas soif.

Vasoconstriction par le froid

Il y a aussi une raison physiologique pour laquelle vous n’avez pas soif en hiver durant vos sessions de marche nordique. Lorsqu’il fait froid, votre corps diminue la quantité de sang qu’il envoie à votre périphérie pour diminuer la perte de chaleur, un processus appelé vasoconstriction. Votre cerveau, cependant, ne perçoit pas la diminution du volume sanguin qui déclencherait normalement votre « réflexe de la soif ». Il pense plutôt que vous êtes bien hydraté parce que votre cœur contient une plus grande quantité de sang. Il en va de même pour vos reins, qui pensent que vous devez soulager une partie de votre volume sanguin supplémentaire, ce qui explique pourquoi de nombreuses personnes font fréquemment pipi lors de randonnées par temps froid. L’effet net est une diminution de l’apport en liquide et une augmentation de la perte de liquide, ce qui entraîne une éventuelle déshydratation


La gestion de l’eau en randonnée d’hiver

Il y a une deuxième raison pour laquelle vous ne buvez pas assez en hiver, et c’est parce que le processus d’hydratation hivernale est si différent du reste de l’année. Par exemple, vous ne pouvez pas utiliser un réservoir d’hydratation parce que le tuyau pourrait geler. Vous ne pouvez pas non plus transporter un thermos pour les 2 ou 3 litres dont vous avez besoin, car il serait trop lourd. Vous devez plutôt faire bouillir votre eau le matin et la conditionner dans des bouteilles à large goulot que vous rangez à l’envers pour que les couvercles ne gèlent pas. Vous pouvez ensuite les emballer dans des housses en mousse isolante qui se fixent à votre ceinture ou les recouvrir de chaussettes en laine et les ranger dans votre sac, de sorte qu’elles restent liquides pendant la plus grande partie de la journée.

Le goût de l’eau chaude

Rester hydraté pendant les randonnées d’hiver c’est une chose, boire un liquide correct en est une autre 🙂 L’eau chaude n’est pas appétissante à boire, donc il est bon de pouvoir l’aromatiser pour la rendre plus agréable. Cela demande un peu plus de temps de préparation lorsque vous faites bouillir l’eau le matin, mais cela en vaut la peine. Notre additif préféré est le thé noir. Nous apprécions particulièrement boire un thé au gingembre épicée et sucrée (3 sachets par litre).

Il est utile de pouvoir faire bouillir rapidement de l’eau à la maison, ce qui vous permet d’emporter 2 à 3 litres d’eau pour une randonnée d’une journée.

Trucs et astuces pour rester hydraté en hiver

  • Rangez vos bouteilles à l’envers pour que les bouchons ne gèlent pas.
  • Faites bouillir votre eau avant de partir en randonnée et rangez-la dans un porte-bouteille isolé avec de la mousse ou du néoprène.
  • Si votre urine est jaune ou brunâtre et qu’elle n’est pas claire, vous devez boire plus d’eau.
  • Essayez de boire un litre toutes les deux heures. L’objectif devrait être de consommer toute votre eau lors des randonnées des jours d’hiver et de n’en avoir plus.
  • Utilisez des bouteilles à large goulot, pour que le goulot ne gèle pas.
  • Donnez du goût à votre eau chaude pour la rendre plus agréable à boire.
  • Buvez un litre d’eau, de Gatorade ou d’un autre liquide dans la voiture en route pour une randonnée hivernale.
  • Fixez un porte-bouteille isolé à votre ceinture de hanche pour pouvoir contrôler le moment où vous buvez et ne pas dépendre des arrêts de groupe.

Voilà, nous espérons que cet article sur comment rester hydraté pendant les randonnées d’hiver vous aura plu ! N’hésitez pas si vous avez des commentaires !

0 Comments

Leave a Comment

Your email address will not be published.